mercredi 18 juillet 2018

Du nouveau sous le soleil du Chemin des Cantons - 3 nouvelles étapes



De nouvelles étapes s’ajoutent cet été au Chemin des Cantons! La belle saison invite à découvrir ou redécouvrir les atouts des régions de Memphrémagog, du Val-Saint-François et de Coaticook, entre autres grâce à trois nouveaux lieux ancrés dans l’histoire des Cantons-de-l’Est. Que nous réservent-ils?

À partir du 22 juillet, le public pourra découvrir la Maison Merry, un lieu de mémoire citoyen racontant l’histoire, le patrimoine et l’archéologie de Magog et sa région. La plus ancienne maison du Magog urbain, construite en 1821, a été réaménagée pour accueillir ce lieu de mise en valeur historique et d’activités interactives. L’exposition permanente « La Maison Merry, toute une histoire! » allie technologie et patrimoine pour retracer la vie des premiers occupants, des autochtones aux années 1920 sans oublier la famille Merry, considérée comme fondatrice de Magog. L’exposition temporaire « Ma vie à la Textile » retrace le parcours des travailleurs et travailleuses dans les usines de textile de la région. Enfin, on se connecte à l’expérience mobile pour voir le site extérieur de la Maison Merry d’un autre œil.
L’expérience historique se poursuit tout naturellement avec les Visites audioguidées de Magog. Ces circuits patrimoniaux traversent les trois quartiers les plus anciens de Magog et témoignent de la vie passée et actuelle de la ville. Les audioguides s’empruntent facilement au Centre d’arts visuels de Magog.
Pour un séjour plus complet, on loge au Gîte Au Virage, situé au centre de la ville dans une chaleureuse et confortable demeure datant de 1937. Avec ses déjeuners gourmets cinq services, sa location de vélo gratuite et la Plage des Cantons à quelques minutes de distance, c’est un arrêt tout indiqué. Les amateurs d’histoire pencheront davantage pour la Maison Campbell, aussi au cœur de Magog. Ce gîte vous accueille dans l’une des plus belles maisons centenaires du coin et vous invite à être curieux, à vous attarder dans sa belle collection de meubles anciens.


Le musée de la Société d’histoire du comté de Richmond entraîne les visiteurs au cœur de l’époque victorienne et de l’histoire locale, notamment grâce à une belle collection de meubles de cette période légués par diverses familles de la région. L’ancien presbytère de l’église St-Andrews accueille le musée entre ses murs de plus de 170 ans et témoigne du développement de Richmond et ses environs. L’exposition temporaire de cet été souligne le rôle important que la musique avait et continue à avoir dans la vie régionale.
Le Centred’interprétation de l’Ardoise, aussi situé à Richmond, s’attarde à un autre aspect marquant de l’histoire de la région : l’ardoise. Les toitures d’ardoise ont façonné les paysages urbains d’ici, mais la taille de l’ardoise a aussi permis de créer des objets utilitaires variés et, surtout, a fait vivre la région particulièrement au courant du 19e siècle.
Le Val-Saint-François regorge de trésors cachés, notamment le secteur de Kingsbury. La résidence de tourisme L’Ardoisière permet de s’y arrêter pour une nuit ou plusieurs dans une superbe maison de campagne. De nombreux sentiers pédestres en forêt sont accessibles à proximité et permettent de découvrir une nature marécageuse exceptionnelle.

Ouvert en 2017, le Centre des beaux-arts Rozynski se consacre entièrement à la céramique et aux arts de la sculpture. Lieu de création, de production et de recherche pour les artistes professionnels, le centre a aussi une mission de diffusion de ces formes d’art visuel souvent méconnues du grand public, surtout grâce à des formations. Les activités au programme mettent aussi de l’avant l’importance des Cantons-de-l’Est dans le développement de la céramique ainsi que le passé artistique du village de Way’s Mills, où se situe le centre.
Un passage dans ce hameau pittoresque ne serait complet sans un arrêt au personnage de Daniel Way, fondateur du village, sur La Voie des pionniers. Cet original circuit de 25 étapes à travers la région de Coaticook, de Memphrémagog et du New Hampshire permet d’en apprendre plus sur des facettes méconnues de l’histoire locale à travers des personnalités marquantes. Présentées sous forme d’une silhouette grandeur nature découpée dans un panneau d’acier, elles se racontent grâce à une piste audio intégrée à l’œuvre.
Pour les gourmands, la région de Coaticook offre de multiples plaisirs délectables. La Laiterie de Coaticook est un incontournable, surtout en été pour se rafraîchir avec une délicieuse crème glacée produite, bien entendu, sur place. À Compton, la Fromagerie La Station se démarque grâce à ses fromages fermiers au lait de vache biologique, dont les bien connus et courus Alfred Le Fermier, Chemin Hatley et La Comtomme. Le Verger le Gros Pierre, toujours à Compton, ravira petits et grands autant avec ses nombreux produits de la pomme qu’avec ses activités de cueillette, d’interprétation et d’animation familiale.

Six expositions agricoles pour découvrir les Cantons-de-l'Est autrement



Le Chemin des Cantons traverse de magnifiques campagnes, dont on connaît parfois mal ce qui l’habite. Une belle porte d’entrée dans l’univers rural, c’est la foire agricole : les Cantons-de-l’Est sont animés par six de ces rassemblements populaires, en août et en septembre, dont certains datent de plus de 150 ans!

Les expositions agricoles réunissent les producteurs et éleveurs de la région dans un grand événement festif où la découverte et les divertissements pour toute la famille sont au rendez-vous. Parmi les nombreuses activités offertes, on compte des jugements d’animaux, des concours agricoles, des tirs de camions et de tracteurs, des derbys de démolition et des courses, des mini-fermes, des démonstrations de machinerie agricole, des kiosques agroalimentaires, d’artisans et de commerçants ainsi que des spectacles et des manèges.
 

Auparavant connue sous le nom de Festival du Lait de Coaticook, l’Exposition Vallée de la on note un concours de bras de fer. L’événement a lieu à Coaticook du 2 au 5 août.
Coaticook fait depuis 1978 une belle place aux producteurs laitiers dans sa programmation, qui couvre aussi d’autres domaines agricoles. Parmi les nouveautés cette année,

Présentée par la Société d'agriculture de Missisquoi, l’Exposition agricole de Bedford se déroule du 9 au 12 août dans ce village tout près de la frontière du Vermont. Plusieurs concours, courses, démonstrations et spectacles sont proposés, alors que le dimanche offre encore plus d’activités familiales pour la « Journée des enfants ».

L’Expo Cookshire est l’une des plus anciennes dans les Cantons-de-l’Est alors que sa première édition a eu lieu en 1845. Du 16 au 19 août, les producteurs du Haut-Saint-François seront présents à Cookshire-Eaton pour partager leur travail au public et se mesurer entre eux dans des compétitions agricoles : les chevaux y sont d’ailleurs particulièrement à l’honneur.

L'exposition annuelle de la Société agricole du Comté de Stanstead n’a rien à envier à sa consœur de Cookshire, puisque l’événement est présenté pour une 173e fois, soit aussi depuis 1845. Expo Ayer’s Cliff invite le public à découvrir, du 23 au 26 août, les charmes de la campagne avec notamment ses exposants de bovins et de bétails, mais aussi grâce à ses ateliers de tissage et d’artisanat.
Plus de 45 000 personnes viennent chaque année visiter le petit village de Brome durant la fin desemaine de la fête du Travail, du 31 août au 3 septembre, pour l’Expo Brome. L’événement fondé en 1856 est la troisième plus grande foire agricole au Québec. Une multitude de concours, kiosques, démonstrations et activités rejoindront petits et grands : une nouvelle compétition d’horticulture amateur (jardins extérieurs et potagers) se tiendra cette année.


Expo Richmond
Depuis 1856, l’exposition de Richmond met en lumière le travail des fermes du Val-Saint-François. Du 6 au 9 septembre, toute la famille aura accès à une foule de divertissements, de compétitions et d’activités autour de la vie agricole.La grande nouveauté cette année est la tenue d’un derby de démolition. L’Expo Richmond est située entre Richmond et Windsor sur la route 143.

 Retrouvez la liste complètes des expositions agricoles sur le site de l'Association des expositions agricoles du Québec.

Où Dormir?
Pour bien profiter de toutes ces foires, une journée ne suffit certainement pas. De nombreux lieux d’hébergement vous accueillent lors de votre séjour le long du Chemin des Cantons.
Parmi eux, le Manoir Maplewood, situé en plein coeur de Waterloo, vous offre le confort et le raffinement d’un grand hôtel champêtre, mais avec seulement 10 chambres, pour un accueil personnalisé et une ambiance intime. L’Hôtel Suites Lac-Brome, également connu sous le nom d’Auberge Lac-Brome, plaira à ceux et celles qui cherchent à se déposer entre urbanité et nature : installé directement en face du lac Brome, l’hôtel mélange habilement le luxe 4 étoiles contemporain à un environnement rustique et chaleureux. Les amateurs de plein air trouveront à l’auberge Au diable vert de Glen Sutton plusieurs formes d’hébergements écologiques dans un décor de montagnes à couper le souffle : camping quatre saisons, tentes prospecteurs, appartements de luxe, airstreams ainsi que refuges rustiques, perchés ou en bois rond attendent les visiteurs pour un séjour unique.

jeudi 5 juillet 2018

6 bonnes raisons de parcourir la route des thés à l’anglaise du Chemin des Cantons




Connaissez-vous la tradition du thé à l’anglaise? La coutume de prendre le thé en fin d’après-midi, souvent avec de délicieuses bouchées et des scones, serait apparue il y a environ 300 ans en Angleterre dans les cercles mondains. Cette pratique des plus agréable s’est rapidement répandue dans toutes les communautés anglo-saxonnes. Dans les Cantons-de-l’Est, plusieurs lieux nous permettent de continuer la tradition et de savourer ce plaisir gourmand. Voici six bonnes raisons de vivre l’expérience du thé à l’anglaise sur le Chemin des Cantons!


1- Pour goûter aux multiples saveurs du thé
Salon de thé Scott
Le thé à l’anglaise, ce n’est pas juste le Earl Grey ou le Orange Pekoe! Le Salon de thé Scott, au premier étage du gîte B & B Le Bonheur de Scotstown, offre sur réservation la dégustation de plus d’une vingtaine de thés provenant de toutes les régions du monde, ainsi que des tisanes et des cafés, tous servis chauds ou froids. Un menu raffiné et recherché d’origine écossaise complète la proposition : scones, sablés et ‘Sconewich’ (sandwichs à partir de scones) sauront ravir les papilles de chacun. On en profite pour s’y détendre, s’accorder un soin thérapeutique ou passer la nuit dans cette élégante résidence victorienne datant de 1891.

Pour prolonger son séjour dans le Haut-Saint-François, la Ruée vers Gould offre hébergement et restauration toujours dans la tradition écossaise, en souvenir des Highlanders qui peuplèrent la région.

2- Pour découvrir les gourmandises classiques…
Parmi tous les établissements sur la route du thé à l’anglaise, le musée Colby-Curtis de Stanstead fait partie de ceux qui embrassent totalement la tradition en offrant, avec le thé, le scone accompagné de confiture et de crème fraîche Devonshire. Une sélection de petits gâteaux et biscuits faits maison permet de se délecter encore davantage. Le thé à l’anglaise est disponible sur réservation du jeudi au samedi jusqu’à la fin août.

3- … ou pour essayer leurs versions revisitées
L'auberge La Chocolatière pousse plus loin l’expérience gustative du thé à l’anglaise grâce à ses
Auberge la Chocolatiére
gâteries sucrées : on salive déjà pour leurs brownies, carrés au fudge et tartelettes, mais surtout pour leurs délicieux chocolats confectionnés artisanalement. L’heure du thé est offerte en tout temps, même le matin et le soir, ce qui donnera certainement envie de s’attarder dans cette exquise auberge en plein coeur de North Hatley.

Si on poursuit le long des rives du lac Massawippi, leManoir Hovey est absolument incontournable. Ce luxueux hôtel 5 étoiles Relais & Châteaux, installé dans une maison historique bâtie en 1899, marie belle époque et confort contemporain et accueille désormais autant les visiteurs de passage que les grandes personnalités de ce monde.

4- Pour plonger dans l’ambiance du 19e siècle
Sur la véranda ou dans le jardin, il fait bon prendre le thé au Centre culturel et du patrimoine Uplands, dans l’arrondissement Lennoxville de Sherbrooke. En plus de pouvoir choisir parmi une charmante sélection de tasse en porcelaine, on peut apprécier un menu classique et copieux servi par le personnel attentionné d’Uplands, toujours en costume d’époque. Comme dans la plupart des lieux offrant le thé à l’anglaise, le centre permet aussi d’en apprendre plus sur la vie au 19e siècle dans les Cantons grâce à une exposition historique permanente. L’activité est offerte l’été du mardi au dimanche et seulement le samedi durant les autres saisons.

5- Pour s’initier à l’étiquette de cette tradition
L'heure du thé au Centre Uplands
Le thé à l’anglaise, au-delà des saveurs, c’est surtout une question d’étiquette : gare au faux pas! L’art du thé se vit pleinement avec le Great British Tea Parthé, un événement culturel victorien dans le village de Knowlton. « Dame Agatha Bumblebottom » introduira tout un chacun aux essentiel de la tradition, dans l’ambiance huppée et fleurie des salons de thé britanniques. Le prochain événement aura lieu le 28 juillet : réservez votre place dès maintenant!

6- Pour partager un moment en bonne compagnie
S’il y a quelque chose de commun dans chaque lieu de la route des thés, c’est le moment partagé, parce qu’un vrai thé à l’anglaise ne se vit pleinement que s’il se passe ensemble. Le Musée Beaulne de Coaticook permet d’ailleurs depuis une vingtaine d’années de se retrouver en famille, en couple, entre amis ou en groupe pour cette pause champêtre, en symbiose avec l’histoire du Château Norton. Du mercredi au samedi, différentes formules animent la véranda de ce magnifique bâtiment construit en 1912 logeant aujourd’hui le musée.

Pour découvrir encore davantage la région, la Maison LéonThomas offre un hébergement intimiste et chaleureux dans sa maison patrimoniale de la fin du 19e siècle, à quelques pas du Musée Beaulne.

Tous les détails sur la route des thés à l'anglaise sur cette page

dimanche 1 juillet 2018

Top 7 des marchés publics à découvrir sur le Chemin des Cantons



Avec l’arrivée des beaux jours vient l’heureux début de la saison des marchés publics. Le Chemin des Cantons est ponctué par sept de ces lieux rassembleurs à ciel ouvert et toujours bourdonnants d’activités.

Un marché public, c’est bien plus qu’un regroupement de producteurs maraîchers. Fruits, légumes, viandes, boissons, fromages, pains et autres gourmandises : que ce soit pour déguster de nouveaux produits, pour trouver des bons plats pour un pique-nique, pour discuter directement avec les artisans de la région ou pour faire ses provisions de la semaine, les marchés valent certainement le détour et, encore mieux, le retour.

Région de Brome-Missisquoi
1- Le marché Coeur de Carotte de Cowansville

Notre périple commence au Coeur de Carotte, le marché public de Cowansville, ouvert les jeudis entre 15h et 19h sur la rue John, devenue piétonne. On en profite pour visiter le Musée Bruck, une perle de l’architecture loyaliste, et y découvrir son impressionnante collection permanente de plus de 70 tableaux et sculptures.

Dans cette région, des marchés publics ont aussi lieu à Lac Brome, Sutton et Freligshburg.  

Région de Memphrémagog
2- Le marché du Canton de Potton

Le marché public du Canton de Potton se déploie les samedis matins, de 9h à 13h, directement devant la grange ronde de Mansonville, magnifique bâtiment patrimonial au coeur du village. Après cette visite, une virée dans l’arrière-pays devient toute naturelle grâce au circuit « Incomparable Potton » : les 52 km proposés permettent d’admirer les richesses insoupçonnées de ce territoire.

3- Le Marché fermier de North Hatley
Pour sa 43e saison, le Marché fermier de North Hatley poursuit la tradition et ouvre ses auvents chaque samedi de 10h à midi au parc de la Rivière. En continuant notre route le long de la rivière Massawippi, on se rend à L’Épopée de Capelton. Ce lieu unique entraîne toute la famille à la découverte du plus vieux complexe industriel minier au Canada, l’ancienne mine de Capelton, vieille de 140 ans.
Dans cette région, des marchés publics ont aussi lieu à  Magog, Georgeville, Ayer's Cliff, Sainte-Catherine-de-Hatley et Stanstead

Région de Coaticook
4- Le Marché de soir de Compton
Près d’une trentaine de producteurs se réunissent pour le Marché de soir de Compton : ça grouille fort chaque jeudi soir, de 16h à 19h entre juin et août, puis de 16h à 18h30 en septembre. À quelques pas du marché se trouve le Lieu historique national Louis-S.-St-Laurent : on peut bien sûr visiter la maison natale de l’ancien premier ministre, mais aussi voyager au début du 20e siècle grâce à son magasin général. S’il fait encore clair, il faut passer par le superbe pont couvert de Milby, construction patrimoniale érigée en 1873 et toujours ouverte à la circulation.

Région de Sherbrooke
5- Le Marché de la Gare de Sherbrooke
Ouvert à l’année, sept jours sur sept, le Marché de la Gare de Sherbrooke s’anime encore davantage les vendredis de 9h à 18h ainsi que les samedis et dimanches de 9h à 17h alors que le marché public extérieur s’y installe. Voilà un excellent point de départ pour se lancer dans le circuitMURALIS, la grande expérience des murales, qui propose des animations dynamiques avec un téléphone intelligent ou une tablette autour des fresques du centre-ville. Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke offre aussi une grande expérience interactive à travers ses captivantes expositions « La science du Rock’n’roll », « Alteranima » et « Terra Mutantès ».

Région Des Sources
6- Le marché public La Mante du Carré de Danville

Depuis 2006, le marché public La Mante du Carré ouvre toute l’année, chaque samedi de 10h à 14h, en complément avec son restaurant. Cet arrêt est une belle occasion de parcourir les circuits patrimoniaux de Danville, mettant en valeur le cachet exceptionnel de la ville avec plus de 66 édifices patrimoniaux, historiques ou culturels. La visite de la région se poursuit dans la même veine grâce au Géorallye d'Asbestos, un circuit gratuit inspiré du geocaching qui propose à partir d’un téléphone intelligent une chasse au trésor à saveur historique.

Région du Val-Saint-François
7- Le Marché champêtre de Melbourne
Les samedis matin de 9h à 13h30, rendez-vous au pavillon Daniel-Thomas juste au bord de la rivière Saint-François pour découvrir le Marché champêtre de Melbourne. Par la suite, une visite au Musée de la société d’histoire du comté de Richmond permet de plonger dans le décor d’une maison victorienne typique, en plus d’explorer l’histoire locale : l’exposition porte cette année sur la musique en région.
Tous les marchés publics de la région sur cette page.