vendredi 11 septembre 2015

Des circuits patrimoniaux bien vivants à Sutton!




De jolies petites églises de pierres aux maisons ancestrales modernisées, le moins que l’on puisse dire, c’est que ma promenade au cœur de Sutton fut colorée! Après une halte au kiosque d’information pour récupérer la carte des circuits patrimoniaux qui me permettront de la découvrir plus longuement, je pars à l’aventure dans ce bijou de Brome-Missisquoi.
En fait, cette balade sur le circuit Village (un autre circuit explore le côté rural), c’est un peu comme ouvrir les yeux autrement, admirer avec des regards d’antan des édifices que je passerais autrement sans trop me poser de questions. J’ai choisi de le faire à pied (4 km) pour avoir le temps de bien saisir les détails des bâtisses sans parler que je peux ainsi m’arrêter dans les petites boutiques invitantes entre les clins d’œil ancestraux de la visite.


Je débute mon exploration sur la rue Principale sud où l’architecture en pierres se mêle aux bardeaux de bois et les corniches cachent de jolies surprises... De l’église anglicane Grace à l’hôtel de ville, je ne compte que quelques centaines de pas, alors que plus de 170 années de patrimoine se dressent devant moi. Je trouve particulièrement impressionnant l’amalgame d’ancien et de moderne, comme la toute nouvelle microbrasserie juste en face du musée des communications et d’histoire qui lui est logé dans l’ancienne écurie du domaine Billings datant de 1806. D’ailleurs, pour en apprendre plus sur l’histoire de Sutton avant de poursuivre votre marche, faites-y un arrêt, c’est un excellent point de départ! 

À droite sur la rue Maple, deux mignonnes petites églises se font face, toutes deux du 19e siècle, l’une en pierres (église unie Calvary), l’autre en bois (église baptiste Olivet). Au coin de la rue Pleasant, la maison MacDonald est imposante. Moi qui ai toujours adoré les lucarnes, j’y élirais bien domicile, surtout avec la jolie terrasse du restaurant qui s’y trouve maintenant.
Je reprends doucement ma marche et la rue Principale nord du fait même. De ce côté, les maisons et édifices patrimoniaux du circuit sont à peine plus récents, construits au tournant du 20e siècle. La maison d’un notaire devenue gîte, le couvent, l’église et son presbytère; tous présentent des couleurs différentes avec des touches de blanc qui mettent en valeur leurs particularités architecturales…
De retour vers le centre, des galeries d’art peuplent la rue, voisines des boutiques de décoration, de plein air et de ski, sans parler des marchands de crème glacée qui me font envie. Je m’arrête boire un verre au café et je regarde la vie passée. Par cette chaude journée d’été, ça grouille au village! J’adore l’ambiance énergique qui s’en dégage, elle est aussi colorée par les variétés de fleurs disposées çà et là le long des rues. Ayant visité Sutton en hiver, je constate à quel point elle est un incontournable en toute saison.
Voici une courte vidéo de mes découvertes :
 



Pour terminer mon escapade en beauté, je me laisse tenter par un délicieux repas gastronomique à Le Pleasant Hôtel et Café sous les lucarnes découvertes plus tôt. Avant de poser ma tête sur l’oreiller douillet du Gîte Vert le Mont, sa propriétaire, Lynda, m’accueille avec un sourire bienveillant et un thé glacé bien rafraîchissant que je savoure en me berçant sur l’énorme véranda avant où je prendrai mon déjeuner gourmet le lendemain, partant pour ma prochaine destination sur le Chemin des Cantons!


Bonne visite de Sutton!
Jennifer Doré Dallas
www.moimessouliers.org
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire