mercredi 16 septembre 2015

Une journée bien chargée sur les chemins de Coaticook!



Ma visite dans la région de Coaticook débute à Way’s Mill, un petit village bucolique qui semble avoir été oublié par le temps. Entre les arbres de chaque côté du chemin, j’aperçois le cœur villageois où je m’arrête pour découvrir mon premier personnage de la Voie des Pionniers.
Ce circuit est composé de 22 personnages sous forme de découpes qui ont été parsemées ici et là faire revivre l’histoire des pionniers et que l’on puisse entendre : « des voix d’autrefois au cœur de nos paysages »! Mais attention, on ne parle pas que de nobles êtres d’autrefois, on inclut aussi sur la Voie des Pionniers sage-femme, cantatrice, propriétaires, religieuse et autres gens « ordinaires » qui ont forgé le passé à leur manière, faisant d’eux des « gens d’exception » dont on se souvient encore aujourd’hui.


Poursuivant ma route à l’aide de l’application GPS BaladoDécouverte, je m’arrête dans la cour du Musée Beaulne. Malheureusement fermé au moment de mon passage, il n’est pas pour autant sans intérêt. Son imposante stature est d’une élégance aussi patrimoniale que moderne. Ses grandes vérandas blanches contrastent avec sa façade foncée et la pelouse d’un vert vif laissé par l’été humide. Je me pose sur un banc pour l’admirer et faire une courte pause aux pieds de Norton, l’ancien propriétaire et personnage de la Voie des Pionniers.

Comment passer par Coaticook sans faire halte à la laiterie pour une crème glacée savoureuse? Je succombe facilement par cette chaude journée d’août qui sera gourmande, car mon prochain arrêt est à la Fromagerie La Station de Compton, un autre incontournable local.
Avant de quitter Compton, j’ai deux haltes au programme : l’une sur le chemin Cochrane pour faire la rencontre du personnage du même nom qui m’attend au bord de la vallée et, l’autre, à la toute récente boutique-traiteur Que du bonheur où je prends pour emporter quelques plats pour le souper plus tard. Attention si vous y entrez, il est difficile de résister aux achats, tant dans la boutique que dans les comptoirs gourmands! 


L’après-midi est bien avancé quand j’entame le dernier segment du Chemin de Cantons qui me mènera à North Hatley où un doux sommeil m’attend à l’auberge La Chocolatière. Le Chemin n’a pas terminé de me surprendre, car quelques kilomètres après Compton, je tombe sur le charmant pont couvert de Milby, un attrait comme il en reste peu au Québec! Je prends le temps de faire quelques photos avant de reprendre la route charmante jusqu’au prochain grand village, car les vallées et les monts dessinent des paysages fabuleux de chaque côté de la route. J’ai envie de m’arrêter à tout moment pour immortaliser le spectacle…

André et Marie-Josée m’accueillent à l’auberge de leurs sourires contagieux et leurs yeux pétillants de passionnés. C’est la deuxième fois que nous nous rencontrons, mais le plaisir de discuter avec eux est toujours aussi grand! Je prends quelques instants pour déguster le souper rapporté de Que du bonheur avant de regagner la terrasse pour me gâter avec une version « réduite » du thé à l’anglaise qu’ils offrent tous les week-ends de l’été jusqu’à l’Action de grâce. Un tel délice chocolaté se doit d’être apprécié dans de tels décors… 

Alors que le soleil se couche doucement sur North Hatley et que je pense à ma journée, j’ai déjà hâte à demain sur le Chemin des Cantons! Je vous laisse sur une vidéo de mon expérience à l’auberge :
 
Bonne visite!
Jennifer Doré Dallas
www.moimessouliers.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire