lundi 18 juillet 2016

Église Saint-Georges - la petite histoire des grandes églises des Cantons-de-l'Est

Dominic Martin, étudiant en histoire à l'Université de Sherbrooke, nous a écrit une série d'articles sur la petite histoire des grandes églises sur le Chemin des Cantons



Église Saint-Georges situé au 493, rue Principale, Saint-Georges-de-Windsor, J0A 1J0




Les premiers habitants de Saint-Georges de Windsor se sont installés vers 1837-1838, en provenance de Baie-du-Febvre, Pointe-du-Lac et Yamachiche. Un premier ministre du culte dessert les colons dès 1844, mais la paroisse n’apparait qu’en 1863. En 1861, la municipalité de Saint-Urbain-de-Windor apparait et la paroisse porte le même nom jusqu’en 1872, que l’on changea par la suite pour Saint-Georges-de-Windsor. Le premier curé, Georges Vaillancourt, s’y installe en 1868 et on débute la construction de l’Église actuelle. C’est donc en son honneur et en celui du missionnaire Saint-Georges que l’on change le nom de la ville et de la paroisse en 1872.

Érigée entre 1868 et 1870, l’Église Saint-Georges de Saint-Georges de Windsor est reconnue à travers tout le Canada pour son magnifique chœur orné des statues des douze apôtres de grandeur nature, ainsi que par son imposante collection d’objets religieux rassemblés dans un musée racontant l’histoire de l’Église et de la communauté, musée que l’on peut visiter sous réservation. Les statues, qui sont l’œuvre du maître sculpteur Louis Jobin font véritablement la renommée de cette magnifique Église en brique rouge, construite selon les plans de l’architecte Alexis Chevrefils. Son plan au sol est en forme de croix latine, alors que le chœur est en saillie et son abside en hémicycle. La voute est en arc surbaissé, alors que la nef est à trois vaisseaux et que l’Église dispose de tribunes arrières et latérales. 

Sources :

Découvrez la région des Sources à travers le Chemin des Cantons.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire