jeudi 28 juin 2018

7 Musées gratuits les 1ers dimanches dans les Cantons-de-l'Est, sur le Chemin des Cantons



Une nouvelle initiative du ministère de la Culture et des Communications permet désormais à toute la population d’accéder gratuitement chaque premier dimanche du mois à une multitude de musées québécois. Sur le Chemin des Cantons, sept de ces musées nous invitent à découvrir l’histoire locale, à nous laisser happer par les arts visuels ou à mieux connaître la science et les secrets de la nature.
"Au fil de l'eau", Musée Missiquoi

·      Musée Missisquoi
Le Musée Missisquoi est dédié à l’histoire missisquoise grâce à ses trois pavillons patrimoniaux. Le moulin Cornell et le magasin général Hodge, situés à Stanbridge East, présentent l’histoire des familles et entreprises de la région tandis que la grange Walbridge, à Mystic, loge une impressionnante collection agricole dans l’unique grange dodécagonale du Québec. Cet été, le musée plonge dans la géographie locale avec l’exposition temporaire « Au fil de l’eau : Découvrons la rivière aux Brochets ».

Le Musée Colby-Curtis explore l’histoire de la région de Stanstead et de ses habitants, dont particulièrement de la notable famille Colby. Le musée ainsi que la Société d’histoire de Stanstead sont hébergés dans l’ancienne résidence de la famille, la villa Carrollcroft, magnifique bâtiment de style renouveau classique. Cet été, les jardins de la maison sont au cœur de l’exposition « Éclosions de couleurs : L’univers floral des femmes de la famille Colby », qui met aussi en lumière le rôle des femmes dans la vie quotidienne ainsi que l’horticulture à l’époque victorienne.

·      Musée Beaulne
Installé dans le Château Norton, élégante demeure du début du 20e siècle, à Coaticook, le Musée Beaulne retrace dans son exposition permanente le parcours d’Arthur-Osmore Norton, inventeur ayant fait fortune, et de sa famille. Plusieurs expositions temporaires animent le musée : cet été, « Rituels et apparence au masculin » sort les meilleurs morceaux du musée autour de l’habillement masculin. L’exposition « Collection Bolduc : métiers d’autrefois » donne quant à elle un aperçu d’anciens métiers à travers de remarquables sculptures naïves. Enfin, l’art contemporain a toujours une belle place au Musée Beaulne : en juillet, on pourra contempler les œuvres du sculpteur Marcel Alarie et de l’artiste visuelle Sophie Roy.

Avec ses expositions originales et animées, le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke éveille et rend accessible un vaste champ de connaissances à toute la famille. Le spectacle multimédia « Terra Mutantès » fait voyager dans l’évolution des paysages de Sherbrooke et de sa région, tandis que l’exposition « AlterAnima » présente les plus beaux animaux naturalisés des collections du Musée dans une forêt fantasmée et inusitée. S’ajoute l’explosive exposition de cet été, « La science du Rock’n’roll », qui révèle l’apport essentiel de la science dans la création et la diffusion de la musique rock des années 50 à 2000.

"Visages Sherbookois" à la Société d'histoire de Sherbrooke
La Société d’histoire de Sherbrooke se consacre à la conservation et à la diffusion de l’histoire des e anniversaire du Cégep de Sherbrooke et de l’éducation à Sherbrooke.
Cantons-de-l’Est et de ses habitants. Cet été, on pourra visiter deux expositions photographiques : « Visages sherbrookois » qui rassemble une centaine de portraits marquants de la collection du musée ainsi que « Histoire d’apprendre » autour du 50



L’art contemporain et la conservation d’œuvres du patrimoine artistique régional constituent les fondements du Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Avec son exposition « Clémence. De la factrie au musée », l’institution rend hommage à Clémence Desrochers, grande artiste sherbrookoise et incontournable de la culture québécoise, en présentant de ses manuscrits, poèmes, monologues, dessins et documents d’archives. Le musée accueille aussi la 4e édition de Biennale d’art contemporain autochtone, qui montre avec force la diversité des pratiques issues des cultures autochtones nord-américaines.

Lieu d’interprétation et site historique datant de 1840, le Moulin à laine d’Ulverton fait découvrir dans « En avant les machines! » les méthodes préindustrielles de production et de traitement de la laine ainsi que le quotidien des travailleurs de l’époque. Nouveauté en 2018 : des ateliers pour les 6 à 12 ans proposent des activités ludiques autour de la laine. Le site extérieur du Moulin enchantera tout un chacun avec ses cinq kilomètres de sentiers, son pont couvert de style Town Bridge et, bien sûr, son charmant troupeau de moutons.

Les prochaines journées de gratuité des musées seront les dimanches 1er juillet, 5 août et 2 septembre. Tout plein de suggestions d’endroits où manger et où dormir ainsi que d’activités diversifiées près de ces musées sont disponibles sur le site du Chemin des Cantons pour vous planifier dès maintenant un séjour passionnant, rempli de découvertes!